MESUT ALI & Oriental Connection

Balkan Beats meet Jazz
Line-up:
Mesut Ali
Batterie
Fuasi Abdul Khaliq – Sax
Jan von Klewitz – Sax
Mustafa SarisinBasse
Ulli Bartel Violon
Viviann Incoronta – Danse du ventre, Bellyjazz

Le compositeur, batteur et chef de groupe turc a fondé Oriental Connection à Berlin en 1989 et fait la navette entre Berlin, Paris et Athènes depuis lors et est rapidement devenu un nom familier sur la scène jazz internationale. Des improvisations jazz passionnantes et variées sont sa marque de fabrique.
Il suit le chemin artistique de la compréhension internationale avec des musiciens de différents pays, continents, cercles culturels et dépasse les frontières du dialogue musical.
Mesut Ali est apparu dans divers castings dans des festivals et des clubs à travers l’Europe avec Okay Temiz, Gerd Dudek, Paul Brody, Felix Wahnschaffe, Peter Giger, Souleymane Touré et bien d’autres.
Orient meets Occident – Le pont créatif entre les traditions musicales européennes, latino-américaines et orientales, qui semble toujours fascinant et atteint des dimensions inimaginables.
Les rythmes virtuoses rencontrent les mélodies des Balkans et se combinent avec des improvisations jazzy et des mélodies traditionnelles du bassin des Carpates et des Balkans.
La musique du groupe international de haut niveau est basée sur des rythmes étranges tels que 5/8, 7/8 ou 9/8 et des structures sonores exotiques, dont l’immense variété surprend et stimule le public à danser.
Une sorte de pierre rubis effilochée qui a pénétré dans un bazar.
La dramaturgie des effets wahwah, les riffs de funk énervés, les solos de saxophone imbibés de blues de style nord-américain, ainsi que les ballades calmes et passionnées laissent penser qu’il n’y a rien qui pourrait mieux s’accorder.

Fuasi Abdul Khaliq
Le saxophoniste, compositeur, producteur et commissaire de jazz vient de Los Angeles, où il a appris la flûte, la clarinette et le saxophone à l’âge de 8 ans et a obtenu son B.A. en sociologie et en musique au Whitman College de Walla Walla, Washington. Par la suite, il a étudié la composition, l’arrangement et la performance dans le célèbre U.G.M.A.A. Foundation (Union of God’s Musicians and Artist Ascension) à Los Angeles, en collaboration avec la pianiste de jazz Horace Tapscott et la Pan African Peoples Arkestra (P.A.P.A.). Cela a donné lieu à des apparitions américaines avec des grands comme Walter Bishop Jr., Arto Tuncboyaciyan, Arthur Blythe, Winard Harper, Ed Blackwell, Joe Bowie, Hal Singer, Sugar Blue, Nedra Wheeler, Abdu Salim, Dick de Graaf, Abraham Burton et d’autres. Vivant à Berlin depuis 1992 et en tournée dans le monde entier. Il est connu pour un son qui transmet le jazz avec des influences du blues, du funk, du swing et des styles musicaux africains de Yoruba, Bantu, Ewe-Fon et Madinka.

Jan von Klewitz
a étudié à l’Université de musique de Cologne. Collaboration avec Albert Mangelsdorff, au Berlin Contemporary Jazz Orchestra avec Alexander von Schlippenbach, Evan Parker, Aki Takase et Ernst-Ludwig Petrowsky. Il a également joué dans le double quatuor Double Dose avec Conny & Matthias Bauer et dans le quatuor Gossip, avec Heinz Sauer et Nesin Howhannesijan. De nombreuses productions de musique de film ont suivi avec Wolfgang Dauner, Stefan Lottermann, John Schröder, Steve Argüelles, Rudi Neuwirth, Michel Godard, Bob Degen et Christopher Dell. Il s’est produit dans de nombreux festivals nationaux et internationaux et a fait une tournée en Afrique avec la tribu Yakou. En 2007, il a joué avec le quatuor de Christian von Kaphengst Cafe du Sport en Inde et au Pakistan.

Mustafa Sarisin
En 1974, il était En tant que guitariste, il faisait partie du légendaire groupe de rock turco-anatolien Kurtalan Ekspres, l’un des premiers groupes turcs qui a su mélanger le son moderne et oriental et a fait une tournée mondiale en 1974. Le groupe a été fondé en 1971 par le célèbre chanteur turc Barış Manço. Aujourd’hui, il est le chef d’orchestre de « Rap Die Segel » – l’Orchestre de jeunes HipHop de Sprühlinge et le Groupe de travail sur l’art et la culture urbains en Allemagne.

Ulli Bartel
a étudié au Berklee College of Music Boston et enseigne maintenant au JIB (Jazz Intitut Berlin), diverses écoles de musique à Berlin et produit de la musique de film. Collaboration avec Allan Praskin, Herb Geller, Gerry Brown, Butch Morris, Bob Mover, Bill Elgart, Bob Degen, Pierre Boussaguet, John Schröder, Sigi Busch, Carlos Bica, Heinrich Köbberling, Dorado Schmitt, Marc Abrams, Frank Möbus, Ed Schuller, Michael Rodach, Walter Gauchel, Kosta Lukacs, Sirone, Dotschy Reinhardt, Tobias Langguth, Michael Rodach, Ekkehard Wölk, Feigeli Prisor et autres

Viviann Incoronta
est danseuse et chorégraphe pour la danse orientale contemporaine. Ses recherches sur le mouvement se concentrent sur les images du corps dans la danse du ventre avec un accent ouvert, performatif et post-colonial. Son approche contemporaine danse avec la dichotomie de l’artificiel et du traditionnel, de l’autodétermination et du contrôle. Dans son travail artistique, elle cherche des moyens de créer des espaces dans lesquels la danse est reflétée publiquement et la danse du ventre peut être libérée de l’état de comparabilité. À travers des performances et des costumes atypiques, elle souhaite rediriger la vision externe et interne du corps des danseuses du ventre et ainsi créer une nouvelle forme d’esthétique. Cette redirection peut avoir un effet réciproque sur l’expression du mouvement. Il ne s’agit donc pas seulement de changer la perception, mais l’état.